Intro

De quoi s’agit-il ici ? Pas d’un site d’information, puisque nul journaliste n’en a écrit une ligne (sauf citations bien sûr), mais de celui d’un attaché de presse, essentiellement occupé par le cinéma, et travaillant à Paris. En gros, on est ici à l’étape d’avant dans la chaîne, l’attaché de presse (désolé pour vous qui savez, mais je vous assure que vous n’êtes pas si nombreux, la plupart du temps quand j’ai bien expliqué mon job, on me répond : “et alors, tu écris pour quel journal ?”), étant celui qui frappe à la porte des journalistes les bras encombrés de films, d’artistes ou de politiciens comme un vrp d’aspirateurs ou de bibles…
Là où le web rend les choses un peu plus floues, c’est qu’en étant ouvert à tous les vents, le contenu de ce site est aussi bien accessible au public qu’à la presse : la moindre des choses était sans doute de préciser ici à celui-là que ces informations sont brutes, non encore polies par celle-ci.
Bienvenue !
Jean-Bernard Emery
CinePressContact, site ouvert en janvier 2007.

> si vous souhaitez recevoir nos communiqués, cliquez ici

homme-sandwich

Actu

Bertrand Tavernier sera l’invité d’honneur du 7e Festival International de Cinéma de Châlons-en-Champagne - War on Screen, qui se déroulera du 1er au 6 octobre 2019, dans la Marne. Un focus intitulé « La guerre vue par Bertrand Tavernier» (succédant à "La guerre vue par Andrzej Wajda" en 2018) permettra de redécouvrir quatre de ses films s’attachant à la thématique du conflit : La Passion Béatrice , Capitaine Conan, La Vie et rien d'autre et Laissez-passer.

Bertrand Tavernier présentera l'un de ces films, ainsi que plusieurs autres, programmés dans les diverses rétrospectives du festival. Enfin, une masterclass lui sera consacrée, pendant laquelle il évoquera sa vie de cinéaste et de cinéphile, et abordera le sujet de la guerre dans sa filmographie et au cinéma plus généralement.

Les guerres traversent nombre des films de Bertrand Tavernier, et non des moindres. Un grand seigneur brisé par la guerre au XIVe siècle dans La Passion Béatrice , la Grande Guerre se prolongeant dans les Balkans avec Capitaine Conan et dans les cimetières avec La Vie et rien d’autre , la difficile expérience d’un tournage sous l'Occupation dans Laissez-passer, sans parler de La Princesse de Montpensier et de La Fille de d’Artagnan au XVIIe siècle et de La Guerre sans nom sur l’Algérie. Le cinéaste montre et interroge ces hommes et ces femmes — toujours incarnés par de magnifiques acteurs — pris dans les tourments de l'Histoire.

Parallèlement à ses compétitions de courts et longs métrages, dont le détail sera communiqué début septembre, War on Screen 2019 proposera, comme chaque année, plusieurs sélections thématiques à son public. Ces focus envisageront, outre la guerre vue par Bertrand Tavernier, l'entre-deux-guerres (1919 - 1939) et les frontières (plus précisément entre le Mexique et les Etats-Unis, et au sein de l'île d'Irlande), ainsi que la musique et l'art dans la guerre, avec la section désormais incontournable du festival : Rock 'n' War.

Ajouté le 17-07-2019

Le réalisateur Ladj Ly, ainsi que les comédiens Alexis Manenti, Damien Bonnard et Djebril Didier Zonga, présenteront Les Misérables, samedi 27 juillet en ouverture du 26e Festival du Film de Lama.
 Parmi les autres invités de cette édition, qui viendront présenter des films en avant-première : la réalisatrice Rebecca Zlotowski, la comédienne Anaïs Demoustier ; les réalisateurs Nicolas Pariser, Grand Corps Malade, Mehdi Idir, Edouard Bergeon, Idir Serghine ; les comédiens Bruno Salomone, Pierre Rochefort, Henri-Noël Tabary, Redouane Bougheraba, Liam Pierron ; les productrices Marie Balducchi et Bénédicte Couvreur.
Pour départager les courts métrages des îles méditerranéennes en compétition, un jury réunira par ailleurs la réalisatrice Claire Burger et les comédiens Laurent Gamelon et Cédric Appietto.
Niché dans la montagne et dominant la mer, Lama est un village médiéval situé à mi-distance de Calvi et Bastia, en Haute-Corse. A la nuit tombée, trois écrans s'allument sous les étoiles de Balagne, dont un destiné au jeune public.
 Lama propose également de nombreux ateliers aux festivaliers, petits et grands (réalisation, scénario, numérique, chanson…), des animations musicales, un colloque autour de l'image et une exposition du dessinateur Battì. Sans oublier une programmation de documentaires, dans la journée et la fraîcheur d'une salle climatisée. Pour découvrir l'agenda de ces projections et animations, vous pouvez télécharger ici le dépliant-programme Lama 2019.

26e Festival du Film de Lama
27 juillet - 2 août 2019
 
Renseignements :
Maison de la Culture et du Tourisme
20218 Lama
04 95 48 21 60
info[at]festilama.org
www.festilama.org
Président : Jean-Louis Devèze
Coordinateur : Laurent Hérin

Ajouté le 16-07-2019

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, dont la 42e édition aura lieu du 31 janvier au 8 février 2020, ouvre les inscriptions à ses compétitions.
Les courts métrages terminés après le 1er octobre 2018 peuvent être envoyés dès aujourd'hui, gratuitement, via la plateforme en ligne ShortFilmDepot.
Vous trouverez ICI les conditions et dates limites d'inscription aux trois compétitions clermontoises : nationale, internationale et labo.

Ajouté le 09-05-2019

Le 37e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances a débuté le 29 mars et se déroulera jusqu'au 7 avril 2019, avec de nombreuses avant-premières et des hommages à William Karel, Abel & Gordon, Michel Seydoux et Willem. Le palmarès de la compétition de courts métrages francophones a été dévoilé dimanche 31 mars par un jury constitué de l'humoriste Pierre-Emmanuel Barré, de la comédienne et réalisatrice Salomé Stévenin, du comédien Damien Bonnard, du réalisateur David Bouttin (Grand Prix 2018 avec Boomerang) et de la cofondatrice de la société "Les Fées Spéciales", Virginie Guilminot.

Grand prix du jury

Beautiful Loser (Maxime Roy)

Prix spécial du jury

Le Chant d'Ahmed (Foued Mansour)

Prix Bernadette-Lafont pour la meilleure comédienne

Pauline Étienne dans La Collection (Emmanuel Blanchard)

Prix de la musique originale

Maxence Dussere pour Chien bleu (Jérémy Trouilh et Fanny Liatard)

Prix des lycéens

La Collection (Emmanuel Blanchard)

Prix du public

Pile poil (Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller)


Beautiful Loser
Maxime Roy
France / 2018 / Fiction / 23'43
> Michel, ancien junky en sevrage, fait les quatre cents coups avec son fils Léo de 17 ans, tout en essayant de gérer tant bien que mal le bébé qu'il vient d'avoir avec son ex, Hélène.

Le chant d'Ahmed
Foued Mansour
France / 2018 / Fiction / 30'
> Ahmed, employé des bains douches proche de la retraite, voit débarquer Mike, un adolescent à la dérive.
Entre ces murs, dans un lieu sur le point de disparaître, une étrange relation va naître entre ces deux âmes fêlées.

Pile Poil
Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller
France / 2018 / Fiction / 20'57
> Dans trois jours, Élodie passe l'épreuve d'épilation de son CAP d'esthéticienne. Son père, boucher, aimerait bien qu'elle l'aide davantage à la boutique.
Mais pour l’instant, Élodie a autre chose en tête : elle doit trouver un modèle. Un modèle avec des poils pour passer son examen.

Chien bleu
Jérémy Trouilh et Fanny Liatard
France / 2018 / Fiction / 17'
> Émile a peur du monde extérieur. Il reste cloîtré chez lui et peint tout ce qui l'entoure en bleu, pour se rassurer.
Une nuit, son fils Yoann rencontre Soraya, une jeune femme férue de danse tamoule. Elle va l'aider à trouver la bonne couleur.

La collection
Emmanuel Blanchard
France / 2017 / Fiction / 18'
Paris, 1942. Victor Gence rachète les œuvres des collectionneurs juifs.
> Une concierge lui indique l’appartement de Monsieur Klein, aveugle préservé du monde extérieur par sa fille.
Touché par la relation père-fille, Victor ruse. Quand on lui ouvre les portes de la collection, Gence a un choc.

 

Ajouté le 01-04-2019

Il vous est loisible de télécharger le programme du 37e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances ICI et de le feuilleter .

Et un dossier de presse vous attend à cette adresse.

29 mars > 7 avril 2019
Hommage, en leur présence, à William Karel, Abel & Gordon, Michel Seydoux, Willem
Sélection internationale de films inédits, d'avant-premières et de rééditions.
 

 

Bande annonce du 37e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances from Festival Cinéma d'Alès on Vimeo.

Ajouté le 13-03-2019

Itinérances 2019 dévoile sa compétition de courts métrages francophones et son jury

Le 37e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances se déroulera du 29 mars au 7 avril 2019. [Programme] [Dossier de presse]
Comme chaque année, les courts métrages francophones en compétition seront projetés le premier week-end de la manifestation, soit les samedi 30 et dimanche 31 mars, en présence de leurs réalisatrices et réalisateurs. Le palmarès sera dévoilé dimanche 31 mars en soirée.
Vous trouverez ci-dessous la liste des 10 films en lice.
Quant au jury, il réunira l'humoriste Pierre-Emmanuel Barré, la comédienne et réalisatrice Salomé Stévenin, le comédien Damien Bonnard, le réalisateur David Bouttin (lauréat de cette compétition en 2018 avec Boomerang) et la cofondatrice de la société "Les Fées Spéciales", Virginie Guilminot.

Les films :

Beautiful Loser
(Maxime Roy / France)

Le chant d'Ahmed
(Foued Mansour / France)

Chien bleu
(Jérémy Trouilh et Fanny Liatard / France)

La collection
(Emmanuel Blanchard / France)

Les heures-encre
(Wendy Pillonel / Suisse)

La jarretière
(Louise Courvoisier / France)

Ma planète
(Valery Carnoy / Belgique)

Mort aux codes
(Léopold Legrand / France)

Pile poil
(Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller / France)

Touche dièse
(Erwan Alépée / France)

Également au programme d'Itinérances 2019 :
Sélection internationale d'inédits, d'avant-premières et de rééditions.
Hommage, en leur présence, à Abel & Gordon, William Karel et Michel Seydoux.
Carte blanche et exposition Willem.
Focus Toshirô Mifune / Akira Kurosawa

Festival Cinéma d'Alès - Itinérances
Délégué général : Antoine Leclerc
Tél : 04 66 30 24 26
www.itinerances.org

Ajouté le 26-02-2019

Le 41e Festival International du Court Métrage s'est achevé samedi 9 février à Clermont-Ferrand. Cette édition a été notamment marquée par un important focus sur le film court canadien, des premiers pas d'auteurs confirmés aux promesses de jeunes cinéastes encore inconnus du grand public.
Avec plus de 160 000 entrées dans ses salles et plus de 3 500 professionnels accrédités par le Marché du Film Court, Clermont a confirmé une fois de plus son statut de rendez-vous incontournable de la planète court, mêlé à une grande fête populaire.
Vous trouverez ICI le détail du palmarès des trois compétitions clermontoises : internationale, nationale et Labo.
 
Le grand prix de la compétition internationale a été attribué au film roumain Cadoul de Craciun (Cadeau de Noël), réalisé par Bodgan Muresanu.
Leoforos Patision (Avenue Patission), du réalisateur grec Thanasis Neofotistos, a quant à lui cumulé prix spécial du jury, prix Canal+ et nomination aux European Film Awards.
S'agissant de la compétition nationale, on notera qu'après Vilaine fille en 2018, c'est à nouveau un film d'animation qui a reçu cette année le grand prix  :
Ce magnifique gâteau !, de Marc James Roels et Emma De Swaef.
Côté Labo, le grand prix a couronné le film français Last Year When the Train Passed by, dont le réalisateur, Pang-Chuang Huang, avait déjà emporté ce même prix en 2018, avec Retour.
 
Les principaux prix des trois compétitions Clermont 2019 seront projetés dimanche 17 février au Forum des Images, à Paris.
La 42e édition du festival aura lieu du 31 janvier au 8 février 2020.

 

Ajouté le 10-02-2019

La 37e édition du festival cinéma d'Alès - Itinérances se déroulera du 29 mars au 7 avril 2019.
Le dessinateur Willem, qui en a signé l'affiche, sera au cœur de la manifestation, avec une carte blanche cinéma et une exposition inédite, au Musée Pierre André Benoit, de plus de 200 de ses dessins, en partenariat avec les Musées d’Alès (vernissage jeudi 28 mars, en présence de l’artiste, et de Medi Holtrop, dont des œuvres sont également exposées). Présentation ici.

Ajouté le 27-01-2019

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand dévoile la sélection de sa 41e édition (1er > 9 février 2019)

Le 41e Festival du Court de Clermont, grande fête internationale du court métrage, se déroulera du 1er au 9 février 2019.
Trois compétitions réuniront les courts métrages sélectionnés cette année parmi près de 9 300 reçus du monde entier, dont plus 2000 films de production française.
 
76 films, de 58 nationalités, seront présentés en compétition internationale. La compétition Labo proposera 31 films venus de 15 pays. Enfin, 54 films français, dont 11 coproductions internationales, composeront la compétition nationale.
 
Parallèlement au Festival, le 34e Marché du Film Court, lieu d’échanges privilégié et unique en son genre, réunira les professionnels de tous les secteurs du court métrage mondial du 4 au 7 février 2019, en provenance de 35 pays.
 
Plus important festival international consacré exclusivement au film court, le rendez-vous clermontois attire plus de 3 500 professionnels et un public hors du commun : plus de 165 000 entrées ont été comptabilisées dans les salles du festival en 2018.
 
Ô Canada, Québec, premières nations, etc !
Hors compétition, le Canada sera au cœur de cette édition. A l'occasion du 150e anniversaire du pays, Clermont proposera en effet une rétrospective de courts métrages de ces 20 dernières années, des films inédits mais aussi les premiers pas de grands cinéastes d’aujourd’hui, de Vancouver à Montréal…
________

Compétition internationale
76 films de 58 nationalités
 
Avec plus de 7400 films reçus cette année, la programmation de la compétition internationale ne s’est pas révélée être une mince affaire. Des productions venues du monde entier, qui racontent leur époque, leur pays ou choisissent de nous emmener dans d’autres réalités. De ces nombreuses heures de visionnage restent 76 films, qui composent cette 31e compétition internationale…

Lire la suite de l'éditorial (compétition internationale)
Découvrir la sélection internationale - Clermont 2019
_________

Compétition nationale
54 films, dont 11 coproductions internationales


La 41e compétition nationale propose cette année 54 films, dont 22 réalisés ou coréalisés par des femmes. Et ce sont précisément des femmes qui occupent le devant de la scène de beaucoup de ces courts métrages…

Lire la suite de l'éditorial (compétition nationale)
Découvrir la sélection nationale - Clermont 2019
_________

Compétition Labo
31 films, venus de 15 pays
 
Depuis sa création, la compétition Labo se transforme sans cesse, avec l'obsession de ne pas se laisser enfermer dans une case, quelle qu'elle soit.
Le sillon se creusait depuis quelques années : pour cette 18e édition, le documentaire se distingue davantage comme un continent entier plutôt qu’une péninsule du Labo !

Lire la suite de l'éditorial (compétition Labo)
Découvrir la sélection Labo - Clermont 2019


Ajouté le 12-12-2018